Gérard Ansaloni

Accueil        News        Bibliographie        Discographie        Extraits audio       Collaborations
 
Textes        Photographies        Contact        Articles de presse        Liens        Commander





Accueil



Il y a quelque chose d'une absolue rareté dans l'oeuvre de Gérard Ansaloni :
textes ou musique, il écrit comme personne aujourd'hui.
Son classicisme semble antérieur même à la naissance de la chanson que l'on appelle classique :
des compositions qui évoquent un Poulenc devenu janséniste,
une ambition poétique très dix-neuviémiste.
Tout à fait hors du siecle, il écrit un Avé Maria ou chante (dans l'Art et la méthode, suite de six sonnets) :
" On dirait que le Beau n'appartient qu'au syrinx/Au mol épanchement de la putain antique/
Ou bien au bras pâle soutenant le portique/Des augustes saisons que questionnait le sphinx."


Bertrand Dicale. Le Monde de la Musique N° 276 mai 2003.





Gérard Ansaloni par Paola Ansaloni





Follow gerardansaloni on Twitter

Document made with KompoZer